Congrès

L'activité principale de la FIDE est l'organisation de ses congrès biennaux et les publications qui en découlent. Ces congrès sont considérés par nombre de personnes comme les colloques les plus importants et les plus éminents sur le droit communautaire, et ils attirent les grands esprits qui travaillent dans ce domaine. En 2014, le XXVIe congrès de la FIDE se tiendra à Copenhague, au Danemark.

Participants

Les congrès de la FIDE attirent en général entre 400 et 500 participants venant de toute l'Europe voire au-delà. Des représentants internationalement reconnus du monde universitaire rencontrent des juges et des avocats généraux et des personnalités de premier plan de la Cour de Justice de l'Union européenne, des juridictions et des cours nationales suprêmes, des fonctionnaires de la Commission, du Conseil et du Parlement, des ministres nationaux et des juristes praticiens. Pendant plusieurs jours, d'intenses discussions et débats juridiques ont lieu, idées et visions du développement du droit communautaire sont ainsi échangées par ceux que l'on désigne comme une élite dans ce domaine.

Déroulement des congrès

Le déroulement des congrès de la FIDE est toujours assez ambitieux. Ces dernières années, ils se sont déroulés sur trois jours. Les congrès sont organisés de façon à comporter à la fois des thèmes communs et trois sujets en parallèle.

Le jour de l'ouverture est consacré aux discours de personnalités du monde politique, de fonctionnaires et d'experts.

Afin de donner aux discussions et aux analyses une plus grande densité, des études comparatives détaillées sont distribuées. Longtemps avant la tenue du congrès à venir, un questionnaire est donc soigneusement élaboré sur les trois sujets spécifiques par chacun des rapporteurs généraux responsables d'un thème. Suite à ces questionnaires, des rapports nationaux sont rédigés par les experts nationaux désignés par les associations nationales de la FIDE. Tous ces rapports sont ensuite publiés dans un recueil avec les rapports généraux élaborés par les rapporteurs généraux, auxquels s'ajoutent les rapports institutionnels élaborés par les représentants des institutions européennes. Le jour du congrès commence par une courte introduction du rapporteur général, souvent suivie des discours des principaux intervenants, puis les thèmes qui ont été soulevés dans ces rapports sont discutés dans trois groupes de travail parallèles qui se réunissent pendant deux jours. A le place des habituelles allocutions traditionnelles, tous les participants sont invités à présenter leurs remarques et commentaires. Cette façon d'organiser les débats offre un cadre de discussion extraordinaire pour analyser les défis que rencontrent l'Union européenne et son développement juridique.

Le dernier jour du congrès est consacré à des allocutions plus classiques d'experts, d'hommes politiques et de praticiens de renom sur des thèmes d'actualité du droit communautaire.

Les congrès de la FIDE comportent également une dimension plus sociale. Le programme des activités sociales peut comporter des réceptions, des événements culturels, des dîners officiels ou encore des excursions pour les participants et leur conjoint.